Stagiaire chez Antidot

Chez Antidot, on ne colle pas les stagiaires à l’imprimante. Ils ont une vraie mission, un vrai environnement de travail, un vrai maitre de stage qui les encadre, les fait progresser. On en prend peu pour que la relation soit enrichissante pour tout le monde et en général cela se termine par une embauche ou, pour cette fois, une poursuite des études en alternance.

Témoignage de Florentin, étudiant en Licence Informatique à l’Université de Lyon 1, en stage 6 mois.

Florentin BessetJe m’appelle Florentin Besset et je suis en troisième année de licence informatique à l’université Lyon1.
Dans cet article, je vais vous partager mon expérience de stagiaire au sein d’Antidot dans la section avant-vente de Lyon.

J’étais donc un membre de la section avant-vente, section ayant pour but de vendre Fluid Topics à de nouveaux clients en leur montrant le potentiel du produit avant signature officielle du contrat. Celle-ci comprend deux responsables et j’ai certainement plus appris à leur côté en six mois de stage qu’en plusieurs années d’université.

 

Ma mission

J’avais pour objectif de fournir un outil permettant de déployer des portails Fluid Topics automatiquement. Un outil ayant un réel impact sur le long terme de la section avant-vente. Il s’agit d’une application web « clé en main » donnant accès à une instance Fluid Topics personnalisée. Les deux responsables avant-ventes m’ont tout au long de mon stage épaulé sur les technologies à utiliser, sur la répartition du temps de travail pour les différentes tâches etc. J’ai donc rarement été perdu ou ne serait-ce que dans le flou durant mes 6 mois de stage. Les objectifs étaient clairs et fixés à l’avance, rien de plus rassurant pour quelqu’un de peu expérimenté.

Les relations

Dès la première semaine j’ai eu l’opportunité d’aller à Lambesc pour suivre une formation sur le produit Fluid Topics et ainsi faciliter grandement ma découverte avec le produit. Cela m’a également permis de faire la rencontre des personnes travaillant ici et d’y présenter mon sujet de stage. De plus, j’ai régulièrement effectué des démonstrations de mon projet à différentes personnes que sont les graphistes, les designers, nos partenaires etc. Cela a alors permis de recueillir un maximum de retours et d’avis sur le projet ou même mon travail de manière plus générale. J’ai donc pu régulièrement rencontrer des personnes de différentes équipes.

Le développement

Travailler sur un projet de cette envergure était nouveau pour moi. Et une grosse part des technologies utilisées pour mon projet m’était inconnue avant le stage. C’est pourquoi j’ai pu peiner à réaliser certaines tâches. Néanmoins, j’ai toujours reçu toute l’aide qui m’était nécessaire pour continuer et mener à bien le projet. Je n’ai jamais eu de difficultés à obtenir un coup de main pour pouvoir avancer.

Ce que j’en retiens

Au final, mon expérience au sein d’Antidot a été extrêmement enrichissante. Que ce soit sur le plan technique ou sur la découverte du monde professionnel, il n’y a pas eu un jour de mes six mois où je n’ai pas appris quelque chose. Il est clair que les compétences que j’ai acquises pendant ce stage me seront fort utiles pour mes années d’études futures. D’ailleurs, cette expérience que je ne suis pas prêt d’oublier ne s’arrête pas là puisque je m’apprête à effectuer mes deux ans de master TIW en alternance au sein d’Antidot.

Rejoignez-nous !